Streetview et CNIL

La Commission nationale informatique et libertés (CNIL), le gendarme français de la vie privée, a condamné le géant de l'Internet Google à payer une amende de 100 000 euros pour avoir collecté des données personnelles lors de la mise en place de Google Street View, son service de cartographie interactive.

Pour mettre en place ce service, Google utilise des voitures équipées de caméras et d'enregistreurs, qui circulent dans les rues et filment le paysage sur 360 degrés. Mais ces voitures ne collectent pas que des images : "Des contrôles effectués fin 2009 et début 2010 ont permis à la CNIL de constater que les véhicules déployés sur le territoire français captaient et enregistraient non seulement des photographies, mais aussi des données transitant par les réseaux sans fil Wi-Fi de particuliers, et ce à l'insu des personnes concernées", rappelle la CNIL. Des contrôles similaires dans d'autres pays avaient abouti aux mêmes résultats.

Source : www.lemonde.fr

 

google


Prev Next