Un fichier : 80€.

 

A en croire une étude réalisée par l'éditeur de sécurité Symantec au Royaume-Uni, le coût d'un fichier perdu serait de 71 livres (plus de 81 euros). Une augmentation du « prix de la perte » constante depuis plusieurs années notamment due à l'augmentation de la fréquence des attaques. L'institut Ponemon a réalisé une étude sur 38 sociétés britanniques exerçant leur activité dans 13 secteurs différents. Elle vise à connaître le prix moyen d'une information détenue par un professionnel. En l'absence de mise en place de solution de DLP, par exemple, ou de qualification des documents, il peut être difficile pour une société de savoir exactement quelle est l'étendue économique de sa perte.

La suite

Source : www.clubic.com

Partager

 

 

 


Prev Next